Pourquoi mange-t-on du chocolat à Pâques ?

En 2019, la fête de Pâques a été fixée au dimanche 21 avril. Moment de commémoration religieuse pour certains ou apologie du chocolat pour d’autres, Pâques est avant tout une fête familiale où les familles ont plaisir à se retrouver autour d’un bon repas. À chacun sa tradition, à chacun son organisation … que ce soit juste après le réveil le matin ou après le déjeuner pour d’autres, la chasse aux œufs est un des symboles emblématiques de Pâques.

 

Pâques, à l’origine

Le jour de Pâques est une fête importante pour les Chrétiens, car elle commémore la résurrection du Christ. Le mot “Pâques” vient de l’hébreu « Pessa’h » qui désigne la Pâque juive. La fête de Pâque, dans la religion juive, célèbre la naissance d’Israël en tant que peuple. La fête juive et la fête chrétienne portent le même nom, mais dans la religion chrétienne, Pâques est au pluriel depuis le 16ième siècle. Chez les Chrétiens, Pâques représentent plusieurs étapes de communion que sont la sortie d’Égypte, l’eucharistie, la crucifixion du Christ, la mise au tombeau, puis la résurrection de Jésus. Mais attention, Pâques est aussi une fête païenne puisqu’elle est aussi l’occasion de célébrer le retour des beaux jours, l’arrivée tant attendue du Printemps et la renaissance de la nature après des hivers souvent très longs et rigoureux.

       

 

L’histoire des cloches de Pâques

Il faut remonter bien loin, au Moyen-âge afin de comprendre comment est apparue la légende des cloches de Pâques. À cette époque, très conservatrice, les églises avaient l’interdiction formelle de faire sonner leurs cloches durant la période de Pâques, symbole de la mort du Christ et donc période de deuil pour les Chrétiens. Pour expliquer l’absence du retentissement des cloches pendant la période de Pâques aux enfants, dans certaines régions de Suisse romande, les parents s’amusaient à leur raconter que les cloches voyageaient jusqu’à Rome afin de se faire bénir par le Pape. Pour signaler leur retour aux enfants, les cloches déposaient alors des œufs bien cachés dans les jardins pour que les enfants puissent s’amuser à les chercher. Dans certaines régions de Suisse romande, on dit que les cloches des églises vont à Rome une semaine avant Pâques et qu’elles reviennent le dimanche avec les œufs décorés. Mais l’emblème le plus connu du pays est sans conteste le lapin de Pâques. C’est lui qui est censé apporter les œufs. Il les cache, si possible dans le jardin pour que les enfant aient le plaisir de les chercher.
Pourquoi l’œuf est-il le symbole de la fête de Pâques ? Pâques symbolisait la fin du carême, période pendant laquelle il était interdit de manger des aliments ayant un rapport direct avec la viande comme les œufs. Une fois le carême terminé, les poules ayant continué à pondre, plutôt que de les jeter, les œufs étaient conservés, décorés et offerts aux enfants lors d’une chasse aux œufs. C’est au 18ième siècle que l’idée émergea de percer les œufs d’un côté, de les vider pour venir les remplir ensuite de cacao. Au 19ième siècle, avec l’apparition des premiers moules et la maîtrise du travail de la pâte de cacao, les œufs en chocolat se sont développés, pour devenir au fil des années, un incontournable des fêtes de Pâques.

 

       

 

Et le chocolat dans tout çà …

Nous l’attendons chaque année, petits et grands, gourmands et gourmets, l’arrivée des douceurs chocolatées de Pâques. Quoi de plus agréables que d’en déguster ou bien d’offrir des chocolats à votre famille, vos enfants ou à vos amis ? Les enfants les attendent, avec impatience, chaque année, les cloches, le lapin, les poules… tous les porteurs de trésors chocolatés en tout genre. Chaque année, il y en a pour tous les goûts : du noir, au lait, blanc en passant par les aromatisés et les alcoolisés. Sans oublier les formes : du lapin, à la cloche, les poules, les œufs et la friture de tout genre. Après quelques temps de travail dans les chocolateries, les chocolats de Pâques sont prêts à investir nos habitations et nos jardins pour notre plus grand bonheur et celui de nos enfants. Chaque année, la Bonbonnière à Genève ne déroge pas à la règle et fait preuve d’inventivité pour satisfaire vos exigeantes papilles.

              

Articles récents

Laisser un commentaire

creation marmite entreprise geneve